Retour à l'index

 
CADRES DE SANTE
 
 
 
 
 
EPREUVES INTEGREES
 
LIENS
 
MOTEUR DE RECHERCHE
 
 
PLAN DU SITE
 
   
Le RESERVOIR du réservoir : l'école des CADRES
L'idée de ce "réservoir" est née aussi au sein d'une école, l'IEPSCF de Tournai ; et plus exactement de la section "cadres de santé". Les différentes promotions de cette section ont participé, à leur manière, à la naissance et au développement de ce site. Les étudiants, ceux qui ne le sont plus et qui le seront toujours, participeront sans doute à son développement et surtout des idées, des pensées et des actions qui s'y trouveront partagées.

CADRE de Santé: organisation

Accessible désormais à TOUT professionnel de la santé, quelque soit son lieu d'exercice, cette formation se veut exigeante car cette exigence se veut au service d'une professionnalisation des métiers de la santé. La dernière version nous le montre encore plus ! La formation CADRE de SANTE, bien que jeune (2003), vient de se faire "lifter". D'abord, passée en régime 1, elle présente en plus deux grands changements, depuis septembre 2012 : un accroissement du nombre de périodes de cours (930 au lieu de 800), une concentration du nombre d'unités d'enseignement (8 au lieu de 15).


 
REGIME, nouveau ou ancien, et même "nouveau" nouveau : cette allusion à l'Histoire n'est pas sans signifier un changement en profondeur des pratiques. Ces pratiques concernent non seulement l'institution scolaire mais aussi, et surtout, les étudiants et leurs professeurs. En effet, ces modalités ont des conséquences fondamentales sur le déroulement de la formation et, non des moindres, sur le volet "évaluation" de celle-ci. Cette page vous propose de clarifier un certain nombre d'éléments que NUL NE PEUT IGNORER. Des textes LEGAUX dont le réglement d'ordre intérieur (ROI) de l'école sont des instruments à votre disposition. Il en est de même pour les Dossiers Pédagogiques (DP) et les FICHES UE.
Cadre de proximité ou ICU, là n'est pas fonction "banale" !
Structure du "nouveau" régime
La formation CADRE de SANTE s'étale généralement sur trois années à raison d'une journée de cours par semaine. Elle se décompose en huit (8) Unités d'Enseignement (U.E.) disposées en organigramme, et, idéalement, suivies dans l'ordre ariméthique. Le descriptif de cette formation est téléchargeable. Un congé-éducation payé peut être demandé pour y participer.
L'élément stratégique est l'Unité d'Enseignement (UE). Une Unité d'Enseignement se compose de plusieurs Activités d'Enseignement (AE), couramment appelées "cours". Pour chaque cours ou AE, un nombre de périodes y est attribué. Ce nombre de périodes conditionne le nombre de points accordé à l'évaluation de cette matière. Ainsi, la proportionnalité étant de mise, l'étudiant comme le professeur "mesurent" l'importance de ce cours dans l'UE comme sur l'ensemble de la formation. Un exemple ci-dessous est extrait de la formation cadres de santé. Cette modalité a des effets sur l'évaluation.
Une formation est donc la combinaison de plusieurs UE ; elle peut donc être représentée par une arborescence ou un algortithme. La réussite de toutes les unités, et particulièrement les UF déterminantes, ouvre à l'étudiant la possibilité de présenter son épreuve intégrée. La réussite des 23 Activités d'Enseignement et de l'UE 6, le stage permet à l'étudiant de présenter et de soutenir son épreuve intégrée (E.I.), communément appelée "travail de fin d'études". L'étudiant obtient alors le diplôme de CADRE DE SANTE.
Evaluation dans le "nouveau" régime
Le "nouveau" régime nous semble plus équitable mais plus exigeant. Cette assertion qui n'engage que le maître-toile vaut tant pour l'étudiant que pour l'enseignant. Le professeur est responsable de l'évaluation de son AE et des notes qu'il intègre dans le bulletin de l'étudiant. La note est, pour rappel, proportionnelle au nombre de périodes alloué à ce cours. Toute UE bénéficie, ensuite, d'une délibération entre les professeurs de l'UE et un membre de la direction. Les résultats sont ensuite affichés, par UE, dans les 48 heures ouvrées qui suivent cette délibération.
L'évaluation et donc la réussite ou l'échec, se porte sur des Acquis d'Apprentissage (AA) et leurs critères. C'est une différence de taille avec les systèmes d'évaluation que vous avez connu dans vos études antérieures. Ces éléments se retrouvent, avec d'autres, dans les FICHES UE.
Réussite, ajournement et refus
Pour réussir une UE et ainsi obtenir l'attestation de réussite correspondante, l'étudiant doit obtenir au moins 50 % au total de cette unité de formation. Notez toutefois qu'un résultat trop proche des 50 % peut avoir des conséquences sur l'obtention du diplôme comme nous l'évoquons plus loin. Une exception de taille existe toutefois pour l'épreuve intégrée.
Intéressons-nous aux deux formes d'échec possibles dans ce nouveau système et la suite à donner à ces décisions : l'ajournement et le refus.
Ajournement
L'ajournement équivaut à la présentation d'une seconde session. Cette remarque vaut pour TOUTES les UE y compris celle de l'épreuve intégrée.
La première cause d'ajournement fait suite à la non-présentation d'une ou de plusieurs matières de l'UE ; c'est le cas lorsqu'une note manque dans votre bulletin pour ce motif.
Seconde possibilité : vos résultats sont insuffisants en regard des capacités terminales déterminées par le dossier pédagogique de cette UE. Cet écart à la note minimale requise doit être faible et ressort d'une décision du Conseil des Eétudes lors de la délibération de cette unité de formation. Si cet écart est important, vous serez refusé.
Complément : une UE ayant obtenu au moins 50 % peut se voir ajournée si un cours (AE) composant cette UE de manière prépondérante (nombre de périodes) n'a pas atteint le niveau requis. Ici aussi, c'est une décision prise lors de la délibération du Conseil des Etudes.
Responsabilité de l'étudiant : le "nouveau" régime autorise l'étudiant à réclamer une seconde session s'il estime que ces résultats sont trop limites. Une réussite même à 51 % peut entraîner des difficultés, non seulement à suivre l'unité de formation suivante. Cette requête doit être transmise aux professeurs concernés dans les meilleurs délais après l'affichage des résultats.
Remarque : dans l'attente de votre seconde session et de la décision, vous avez la possibilité de suivre l'UE suivante à concurrence de 10 % des périodes.
Refus
Le Conseil des Eétudes vous refuse d'accéder à l'unité d'enseignement suivante suite à l'échec. Les capacités terminales, acquis d'apprentissage ou compétences ont été jugés "non acquises". De ce fait, vous ne pouvez pas accéder au bénéfice d'une seconde session. Dans ce cas, votre formation ne s'arrête pas car le système modulaire du "nouveau" régime vous permet de poursuivre vos UE avec une limite toutefois : la "date de péremption" de vos attestations de réussite !
Si nécessaire, parlons-en !
 
Epreuve intégrée ou EI
Autrement et couramment appelé TFE pour Travail de Fin d'Etudes, l'épreuve intégrée représente le sésame permettant d'obtenir le diplôme convoité. Pour présenter son épreuve intégrée, l'étudiant doit avoir réussi TOUTES les unités d'enseignement de la section en possédant les attestations de réussite en cours de validité. Le calendrier annexé aux modalités de l'EI (pour les étudiants de la section CADRES) signifie la "date de péremption" de votre formation.
Un cas particulier est néanmoins envisageable en rappelant que le "nouveau" régime responsabilise l'étudiant.
Le choix du terme même, EPREUVE INTEGREE, confirme la stratégie : c'est PLUS qu'un travail de fin d'études. Il s'agit d'intégrer dans ce travail en maniant la forme et le fond, l'écrit et l'oral, l'ensemble des notions et compétences acquises au travers des sept unités de formation. A l'aide d'un sujet choisi de son initiative, l'étudiant développe alors un argumentaire de manière méthodique et méthodologique. Cette démarche est faite de recherches, de questionnements, de ressources, de choix et de positionnement.
Pour mener à bien cette épreuve professionnalisante, des cours apportent un certain nombre d'outils et de mises en situation, particulièrement mais non exclusivement les Unités d'Enseignement 4 et 7. Réussir son épreuve intégrée représente un tel investissement que le projet débute dès les premières heures de cette formation. La désormais connue chaîne du progrès (Merci à Charles Darwin pour l'inspiration) est :
protoEI -> microEI -> mésoEI -> macroEI -> Epreuve intégrée !
Vous pouvez télécharger la procédure EI comme le synoptique des cours de Méthodologies de recherche qui s'étale sur ces années.
Obtention du diplôme
Vous réussissez votre formation et obtenez le DIPLOME correspondant SI et seulement SI

- vous avez réussi toutes les UE déterminantes à concurrence de minimum 50 % par UE ;
- vous avez réussi l'UE de l'épreuve intégrée à concurrence de minimum 50 % ;
- le total des UE déterminantes compte pour les 2/3 du score total ;
- l'épreuve intégrée compte pour le 1/3 restant du score total ;
- ce score global doit être égal ou supérieur à 50 %.

Commentaires :
  1. Une période est à l'école une unité de mesure du temps. Une période est constituée de 50 minutes. (retour)
  2. Dans cette section, les UF 2, 3, 5 et 7 sont déterminantes. (retour)
  3. Lorsque vous vous trouvez dans l'impossibilité de présenter un examen, il est prudent d'avertir le secrétariat ET le professeur concerné dans les meilleurs délais. Le cas échéant, un certificat médical doit être transmis dans les 48 heures ouvrées qui suivent le début de l'incapacité. La personne concernée par celle-ci doit s'assurer de la transmission de ce document. Cette mesure n'est que l'application de la règle qui prévaut en matière d'Assurance Maladie Invalidité (Belgique), elle est assortie d'une forme élémentaire de politesse. (retour)
  4. La règle des 50 % s'applique à toutes les unités de formation.(retour)
  5. Même si cet écart est laissé à l'appréciation des professeurs. Une note, par exemple, de 44,9 % ne peut prétendre à un ajournement. (retour)
  6. Si lors de votre seconde session, vous n'obtenez pas la note minimale de 50 %, vous êtes refusé. (retour)
  7. sauf si il s'agit d'une seconde session. (retour)
  8. et être donc en possession d'autant d'attestations de réussite que sa formation compte d'UF. (retour)

 


   Haut de page